« Le transhumanisme, c’est l’humanisme en mieux »

Nous avons reçu un texte “musiqué”, comme dit son auteur, Bernard Lortat-Jacob, ancien ethnomusicologue au Musée de l’Homme et Chimpanzé du futur. 


Bernard Lortat-Jacob a passé sa vie à l’étude des musiques populaires et rurales de la Méditerranée. Ce n’est pas une chanson sarde ou berbère qu’il a choisie pour mettre son texte en musique, mais l’Adagio lamentoso de la 6e symphonie de Tchaïkovsky, dite “la Pathétique”.

Choix judicieux pour évoquer le transhumanisme, ses promesses funèbres pour un monde salopé et des humains sans goût. 

Lire le texte :

Ecouter le morceau :